Castor N° 13, Immeuble SENE, Av. du Président Habib Bourguiba

(+221) 77 585 73 42

(+221) 33 867 48 86

Le Sénégal, pays côtier et saharien est fortement affecté par les changements climatiques avec une incidence grandissante dans tous les secteurs d’activités. Pour faire face à cette crise climatique, l’Etat du Sénégal a défini sa stratégie de lutte, assignée dans la Contribution Déterminée au niveau National (CDN), le référentiel en matière de lutte contre les changements climatiques.
Mais, il est important de noter que l’élaboration de cette politique se fait au niveau central alors que les communautés locales, en général plus vulnérables  (jeunes, femmes, pêcheurs, éleveurs, agriculteurs etc.) ressentent directement ces conséquences et elles ne sont pas trop impliquées.
Dès lors, sonner une mobilisation au niveau des collectivités locales devient un enjeu capital dans cette lutte dans la mesure où il est essentiel qu’elles intègrent la problématique des changements climatiques et de l’environnement en général dans les plans de développement au niveau local,  captent des fonds dédiés à la lutte contre les changements climatique au niveau international et contribuent dans la mise en œuvre de la CDN, comme référentiel dans la
politique climatique nationale.
C’est dans ce contexte que l’ONG Action Solidaire International  (ASI) a organisé le mardi 19 décembre 2023, à Dakar, un atelier de mise en place du Réseau National des Elus Locaux pour la Justice Climatique (RENEL-JC) dans le but de fédérer ou de connecter les acteurs au niveau local, qui sont les élus locaux.
Plus d’une cinquantaine de participants composés d’autorités, d’élus issus des collectivités locales de Saint Louis, Louga, Linguère, Rao, Bargny, Taïba, Sébikotane, Pikine, Cayar, Sangalkam, Kaolack, Nioro du Rip, Koussanar (Ndoagalé Babacar); Kaffrine (Kahi), Koungheul, Fatick; Mbour, Joal, Foundiougne, Djilor; Ziguinchor, Kolda, Kédougou, ainsi que la presse.

L’atelier s’est déroulé de façon interactive et participative. Il a été un moment fort de discussions, d’échange et de partage. Il a permis de mettre en place le Réseau National des Elus Locaux sur la Justice Climatique (RENEL-JC), de lui trouver un nom ainsi que de mettre en place le bureau exécutif de ce réseau.